Microsoft dévoile Visual Studio 2017 RC :
Performances, productivité et DevOps aux centres des améliorations

Le , par Hinault Romaric

35PARTAGES

3  0 
La première journée de la conférence Connect, qui se déroule actuellement à New York a été riche en annonces. L’évènement dédié aux développeurs a levé le voile sur une panoplie d’outils dédiés à ces derniers.

L’annonce la plus importante de la journée a été, sans aucun doute, la sortie de Visual Studio 2017 RC (anciennement connu sous le nom de code Visual Studio 15).

La publication de la RC marque une étape importante dans le cycle de développement de l’EDI phare de Microsoft. En effet, les fonctionnalités ont été gelées et celui-ci peut désormais être utilisé dans un environnement de production.

A l’installation de l’EDI, on peut déjà noter les premiers changements. Visual Studio 2017 introduit une nouvelle expérience d’installation qui sera probablement très appréciée par les développeurs. La nouvelle interface sobre et conviviale, se débarrasse des encombrements pour offrir au développeur uniquement le nécessaire pour sélectionner et installer rapidement les fonctionnalités dont il a besoin avec le moins d’impact sur son système.



Au lancement du programme d’installation, le développeur a droit à une interface permettant de sélectionner les fonctionnalités et les composants dont il a besoin. Selon Microsoft, l’installation minimale nécessite seulement quelques centaines de mégaoctets. Pourtant, elle prend en charge l’édition de code pour plus de 20 langages et le contrôle de source.

Une fois l’EDI installé, au démarrage, on remarque les améliorations esthétiques qui ont été apportées à la page de démarrage de l’environnement de développement. Cette dernière s’enrichit de nouvelles fonctionnalités, y compris la possibilité de télécharger les référentiels distants depuis VSTS. De plus, il est possible de réduire certaines sections, dont le Badge sur les éléments récemment ajoutés dans le flux d’actualités.


Visual Studio 2017 a été développé avec pour objectif de booster la productivité des développeurs. Ainsi, Microsoft s’est penché sur l’IntelliSence pour rendre celui-ci encore plus intelligent.


La nouvelle fonctionnalité d’analyse du code en direct fournit en temps réel des notifications des violations des règles de dépendance de l’architecture quand vous tapez du code dans l’éditeur de code. Microsoft s’appuie sur cette dernière pour offrir les tests unitaires en direct, permettant de visualiser les résultats des tests unitaires et la couverture du code en direct au fur et à mesure que vous écrivez du code. Malheureusement, cette fonctionnalité est disponible uniquement pour la version entreprise de l’EDI.


Autre nouveauté intéressante : la fonctionnalité « Exécuter jusqu’au clic ». Cette dernière vient offrir une alternative aux points d’arrêt temporaires. Une icône en regard de la ligne de code sur laquelle vous souhaitez marquer un arrêt, permet de lancer le débogage jusqu’à cette ligne. Une fois le curseur de la souris sur la prochaine ligne de code où vous souhaitez effectuer un arrêt, l’icône « Exécuter jusqu’au clic » s’affiche et vous pouvez continuer avec l’exécution jusqu’à cette ligne.



Le nouvel assistant d’exception deqswa Visual Studio 2017 permet d’afficher les informations liées aux exceptions dans une boîte de dialogue non modale compacte avec accès immédiat aux exceptions internes.

Visual Studio 2017 s’enrichit d’une fonctionnalité phare des utilisateurs de Resharper. La fonction Aller a (Ctrl + ou Ctrl + T) permet de trouver et d’accéder rapidement aux fichiers, types, méthodes et autres éléments du code.



La navigation a été améliorée avec des meilleures options de filtrage. La fonction Rechercher toutes les références a été remaniée pour offrir des fonctions avancées de regroupement, de tri et de recherche dans les résultats des références, ainsi qu’une coloration des résultats.


En ce qui concerne le développement mobile et le Cloud, Visual Studio 2017 rend plus facile le développement d’applications Android, iOS et Windows avec C#, C++ et JavaScript. On note également une meilleure intégration avec Microsoft Azure et le support du DevOps avec Docker.

Visual Studio dispose d’un lot d’autres nouvelles fonctionnalités. L’équipe .NET de Developpez.com reviendra sur celles-ci dans les semaines à venir.

Microsoft a également publié la préversion de Visual Studio pour Mac et Visual Studio Mobile Center, une nouvelle plateforme pour les builds, tests, déploiement et monitoring des applications mobiles.

Télécharger Visual Studio 2017 RC

Source : Microsoft, Connect 2016

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft va dévoiler une version macOS de Visual Studio, pour fournir aux développeurs un environnement similaire à celui de Windows
Visual Studio Code 1.7 est disponible, cette version de l'éditeur de code multiplateforme met l'accent sur l'amélioration de l'expérience utilisateur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 17/08/2018 à 15:13
Quelles sont les améliorations apportées par Visual Studio 2017 15.8 aux développeurs Web ?
Petit tour d'horizon

Cette semaine, Microsoft a annoncé la disponibilité générale de Visual Studio 2017 version 15.8. Voici un tour d’horizon de ce que cette mouture apporte aux développeurs Web.

Balises d'image personnalisés pour les conteneurs Docker lors de la publication

Vous pouvez maintenant personnaliser la balise d'image pour les conteneurs Docker lors de leur publication dans un registre de conteneurs. La valeur peut être soit générée automatiquement par Visual Studio chaque fois que vous publiez, soit modifiée manuellement si vous avez besoin d'une balise cohérente.


Déploiement push zip et exécution à partir du zip pour les fonctions Azure

Visual Studio offre désormais la possibilité de déployer et d'exécuter des projets Azure Functions sous forme de fichiers zip.

Run-From-Zip est une fonctionnalité d'exécution qui permet de "monter" un fichier zip et de l'exécuter directement. Votre application s'exécute directement sur le fichier zip 'monté', qui reprend complètement votre dossier wwwrootfolder (qui devient en lecture seule). L'utilisation de run from Zip offre les avantages suivants:
  • Atomicité: lorsque votre application est déployée en tant qu'unité unique et mise à jour en une seule unité, ce qui signifie que la publication d'une mise à jour ne laissera jamais votre application dans un état partiellement mis à jour
  • Déploiement plus rapide d'applications volumineuses
  • Amélioration des performances de démarrage à froid

Gestion des paramètres d'application Azure Functions

Après avoir publié votre projet Fonctions Azure à l'aide de Visual Studio, vous pouvez gérer les paramètres d'application à partir du résumé de publication:


C'est une fonctionnalité que Microsoft a ajouté dans la mise à jour 15.5 de Visual Studio 2017. Depuis lors, plusieurs développeurs lui ont indiqué qu'une tâche très courante consiste à copier la valeur locale d'un paramètre dans l'environnement de suppression. Donc, dans la mise à jour 15.8 de Visual Studio 2017, il suffit de cliquer sur un bouton:


Activation d'Application Insights dans le cadre de la publication sur Azure App Service

Lors de la publication dans Azure App Service, Visual Studio vous demande de créer un nouveau service d'application ou d'en réutiliser un existant. Si vous choisissez de créer un nouveau service d'application pour héberger votre application, Visual Studio vous offre désormais la possibilité de provisionner et de configurer Application Insights.

Tout ce que vous avez à faire est de choisir la région dans laquelle Application Insights doit être provisionnée et Visual Studio s'assurera qu'il est configuré pour récupérer les événements de télémétrie et les métriques du nouveau service App. Si vous souhaitez ajouter des événements et des indicateurs personnalisés, un guide est mis à votre disposition. Bien entendu, vous pouvez toujours définir le champ sur « Aucun » et Visual Studio ne fournira ni ne configurera Application Insights en votre nom.

Gestion des secrets d'utilisateur dans les projets ASP.NET Framework (ciblant .NET 4.7.1 ou supérieur)

Une fonctionnalité manquante par rapport aux projets ASP.NET Framework par rapport à ASP.NET Core était la prise en charge du stockage des secrets d’application (par exemple, les chaînes de connexion, les clés API, etc.) dans un fichier indépendant du contrôle source propre à chaque utilisateur. Maintenant, avec .NET Framework 4.7.1 et Visual Studio 15.8, il suffit de faire un clic droit sur le projet dans l'Explorateur de solutions et de sélectionner "Gérer les secrets utilisateur":

Visual Studio s'occupe du reste, y compris le téléchargement des paquets NuGet nécessaires, la mise à jour du fichier web.config, la création du fichier de secrets sur le disque et enfin l’ouvrir pour que vous puissiez le modifier. Microsoft précise que cette fonctionnalité n’est disponible que pour les projets ciblant .NET Framework 4.7.1 ou supérieur.

Source : Microsoft

Et vous ?

Quelles sont les améliorations que vous préférez ?
Avez-vous effectué la mise à jour ? Que pensez-vous de cette version ?

Voir aussi :

Visual Studio Code 1.26 est disponible avec de petites nouveautés pour faciliter la vie aux développeurs
Visual Studio : pourquoi les développeurs C# et C++ devraient-ils migrer vers la version 2017 ? Microsoft donne huit raisons de le faire
Visual Studio : IntelliCode, la version d'IntelliSense basée sur l'IA, s'enrichit du support de Python qui fait suite à celui de C#
Microsoft présente le serveur de langage Python dans Visual Studio Code, qui s'accompagne de belles promesses de performance
Visual Studio : Microsoft annonce la disponibilité d'une mise à jour d'IntelliCode, une version d'IntelliSense basée sur l'intelligence artificielle
15  0 
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 04/09/2018 à 15:29
Microsoft parle des améliorations apportées à Visual Studio pour booster la productivité des devs,
la plupart découlant de leurs suggestions

En mi-août, Microsoft a annoncé la disponibilité générale de Visual Studio 2017 version 15.8, insistant sur certains aspects dont devait tirer parti les développeurs. Cette fois-ci, l'entreprise revient avec un billet pour mettre l'accent sur les gains en productivité apportés par Visual Studio

Prise en charge multi-caret

L'une des demandes principales des développeurs a été la possibilité de créer plusieurs points d'insertion et de sélection, souvent appelés multi-caret ou multi-curseur. Les utilisateurs de Visual Studio Code ont fait savoir à Microsoft que cette fonctionnalité était importante pour eux lorsqu'ils travaillaient dans Visual Studio. Aussi, Microsoft a ajouté une prise en charge native de certaines des fonctionnalités les plus demandées dans la famille multi-carets.

Parmi celles-là figure la possibilité d’ajouter plusieurs points d'insertion ou des carets. Avec Ctrl + Alt + Clic, vous pouvez ajouter des carets supplémentaires à votre document, ce qui vous permet d'ajouter ou de supprimer du texte à plusieurs endroits à la fois.


Ensuite, avec Ctrl + Alt +. vous pouvez ajouter des sélections supplémentaires correspondant à votre sélection actuelle. Microsoft voit cela comme une alternative à la recherche et au remplacement, car cela vous permet d'ajouter vos sélections correspondantes une par une tout en vérifiant le contexte de chaque sélection supplémentaire. Si vous souhaitez ignorer une correspondance, utilisez (Ctrl + Maj + Alt +.) afin de vous rendre à l’instance suivante de la sélection correspondante.

Enfin, vous pouvez également saisir toutes les sélections correspondantes dans un document en une seule fois (Ctrl + Alt + Maj +,) en fournissant une recherche étendue et tout remplacer.

Ligne en double

Le copié collé classique a fonctionné dans de nombreux cas, mais certains développeurs ont fait part de leurs besoins d’avoir un moyen de dupliquer une sélection sans affecter leur presse-papier. Un scénario dans lequel cela se produisait souvent était lorsqu’ils voulaient cloner une méthode et la renommer en collant un nom qui avait été précédemment copié.

Pour résoudre ce problème, Microsoft a introduit Duplicate Code (Ctrl + D) dans Visual Studio 2017 version 15.6, ce qui simplifie le processus de duplication de votre code tout en laissant votre presse-papiers intact. Si rien n'est sélectionné, Ctrl + D dupliquera la ligne dans laquelle se trouve le curseur et va l'insérer juste en dessous de la ligne mise au point. Si vous souhaitez dupliquer un jeu de code spécifique, sélectionnez simplement la partie du code que vous souhaitez dupliquer avant d'appeler la commande de code en double.

Étendre / Réduire une sélection

Comment sélectionnez-vous rapidement un bloc de code ? Par le passé, vous pouviez ajouter progressivement à votre sélection un mot après l’autre, ou vous utilisiez peut-être une série de touches Maj et de flèches. Dans Visual Studio 2017 version 15.5, Microsoft a introduit la sélection étendue / réduite qui vous permet de faire évoluer votre sélection vers le prochain bloc de code logique (Maj + Alt + +) et de réduire le même bloc si vous en sélectionnez trop (Maj + Alt + -).


Aller à tous - Recherche de fichiers et de fichiers récents

Vous pouvez maintenant afficher et hiérarchiser les résultats de recherche à partir de fichiers récents. Lorsque vous activez le filtre de fichiers récents, les résultats Go To All vous montreront une liste de fichiers ouverts au cours de cette session, puis vont faire une hiérarchie des résultats des fichiers récents pour votre terme de recherche.

De plus, Go To Member est désormais défini par défaut sur le fichier en cours. Vous pouvez activer ou désactiver cette étendue par défaut en faisant (Ctrl + Alt + C) pour vous limiter sur le document actuel (désactiver) ou tous les documents (activer)..

Aller au dernier emplacement modifié

Il peut arriver que nous soyons en train d’écrire une fonctionnalité et, parce que nous nous sommes lancés dans autre chose, nous ne parvenions pas à nous rappeler exactement l’endroit où nous avons effectué la modification. Dans Visual Studio 2017 version 15.8, vous pouvez maintenant revenir au dernier emplacement modifié via Édition> Aller à> Aller au dernier emplacement d'édition (Ctrl + Maj + Retour arrière).


Source : Microsoft

Et vous ?

Quelles sont les améliorations qui vous intéressent le plus ?

Voir aussi :

Visual Studio Code 1.26 est disponible avec de petites nouveautés pour faciliter la vie aux développeurs
Visual Studio : pourquoi les développeurs C# et C++ devraient-ils migrer vers la version 2017 ? Microsoft donne huit raisons de le faire
Microsoft présente le serveur de langage Python dans Visual Studio Code, qui s'accompagne de belles promesses de performance
15  0 
Avatar de Michael Guilloux
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 21/11/2017 à 12:11
La version 15.5 de Visual Studio 2017 améliore le chargement des solutions C# et VB
qui est désormais deux fois plus rapide qu’avant

Après la sortie de Visual Studio 15.4 le mois dernier, Microsoft travaille sur la 5e mise à jour de Visual Studio 2017, numérotée 15.5. Pendant que les préversions de Visual Studio 15.5 se succèdent, la firme de Redmond dévoile de nouvelles fonctionnalités, mais également des gains de performance. Dans un nouveau billet de blog, Microsoft annonce cette fois une amélioration considérable du temps de chargement des solutions C# et VB, en particulier les plus grosses solutions.

Si en moyenne, 50 % de toutes les solutions ouvertes par les utilisateurs de Visual Studio s'ouvrent en dix secondes ou moins, d’après Microsoft, la société note que le chargement de grosses solutions peut prendre beaucoup plus de temps, notamment parce qu'il y a beaucoup de projets que Visual Studio doit traiter. Au cours des six derniers mois, Microsoft a donc cherché des moyens d'accélérer le chargement des solutions ouvertes avec Visual Studio. Avec certaines optimisations effectuées dans Visual Studio 15.5, Microsoft explique aujourd’hui que son EDI charge les projets C# et Visual Basic deux fois plus vite qu'avant.

Comme l’explique l’entreprise, le chargement d'une solution dans Visual Studio est assez complexe. En effet, pour permettre aux développeurs d'être productifs, Visual Studio active diverses fonctionnalités IDE au chargement de la solution. Ces fonctionnalités nécessitent une compréhension approfondie des projets, des fichiers de projet et des dépendances. Pour cela, Visual Studio lance une génération au moment du design (design-time build) pendant le chargement de la solution ; une opération qui peut toutefois être coûteuse. Il faut également noter qu’auparavant, le chargement de solutions avec Visual Studio ne tirait pas parti des gains de performances offerts par les machines multicœurs.

Pour réduire le temps de chargement pour les solutions C# et VB, Visual Studio démarre maintenant les générations au moment du design dès que possible. Il fait également un batch des opérations de génération au moment du design pour tous les projets de la solution et exécute ces opérations de génération en parallèle avec d'autres opérations de chargement de la solution.


Pour réduire le temps de chargement, Microsoft dit également avoir amélioré l'analyse des références. La plupart des projets C# et Visual Basic ont en effet des références à des assemblys. Et pour vous permettre de travailler avec les références de projet, Visual Studio doit lire des informations sur ces assemblys, telles que la version et la description de l'assembly. Ces lectures simples peuvent prolonger de plusieurs secondes le chargement d'une grosse solution, car les solutions ont souvent des milliers de références assemblys dans tous leurs projets. Mais étant donné que de nombreux projets ont souvent le même ensemble de références, Microsoft a réduit davantage le temps de chargement de la solution en ajoutant en mémoire un cache de « références » qui est partagé entre tous les projets dans une solution.

Bien qu'une grande partie du chargement d'une solution soit automatique, Microsoft affirme que certaines parties du processus sont sous le contrôle des développeurs. L'extension Project System Tools peut par exemple les aider à identifier les projets et les cibles qui ralentissent la génération au moment du design pendant le chargement de la solution. Une fois les cibles inutiles identifiées, les développeurs pourront éditer leurs fichiers de projet pour les supprimer du design-time build. Comme autre astuce pour rendre le chargement d'une solution encore plus rapide, il est également fortement recommandé d'envisager une mise à niveau vers un SSD si vous utilisez un disque dur standard. La télémétrie de Visual Studio montre en effet que les machines avec un stockage SSD chargent les solutions deux à trois fois plus rapidement que celles avec un disque dur standard.

Source : Blog Visual Studio

Et vous ?

Que pensez-vous de cette amélioration du chargement des solutions C# et VB et des recommandations de Microsoft ?

Voir aussi :

Visual Studio 2017 va permettre de compiler pour les plateformes matérielles ARM, fonctionnalité à découvrir via le deuxième aperçu de la version 15.5
10  0 
Avatar de Michael Guilloux
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 14/03/2018 à 12:24
Microsoft publie la première préversion de Visual Studio 2017 version 15.7
la prochaine mise à jour mineure de son EDI

Une semaine après la sortie de Visual Studio 2017 version 15.6, Microsoft publie la première préversion de la prochaine mise à jour mineure de son EDI : Visual Studio 2017 version 15.7. Parmi les principaux changements dans cette version, on peut encore noter des améliorations de productivité et de meilleurs diagnostics, mais aussi des améliorations pour le développement C++.

Les améliorations de productivité pour le moment visent à rendre l'interface utilisateur plus réactive. Les performances et la productivité sont deux domaines dans lesquels Microsoft continue d'investir. Et dans Visual Studio 2017 version 15.7, Microsoft travaille pour rendre certaines fenêtres de débogage asynchrones, ce qui signifie qu'elles ne vont plus bloquer Visual Studio quand elles fonctionnent et vous pourrez donc continuer à interagir avec Visual Studio sans interruption. Vous devriez voir les premières améliorations dans les fenêtres Threads, Callstack et Parallel Stacks, dans cette préversion, et plus d'améliorations dans les prochaines préversions.

Les améliorations au niveau des diagnostics concernent d'abord le débogage d'instantané. Le débogueur d'instantané (Snapshot Debugger) de Visual Studio peut désormais être lancé à partir de l'élément de menu Déboguer -> Attacher le débogueur instantané. Le débogueur d'instantané dans Visual Studio vous permet de diagnostiquer et de déboguer les problèmes de vos applications Web Azure sans affecter la disponibilité de l'application.


L'autre amélioration côté diagnostics est relative aux événements et instantanés IntelliTrace. La nouvelle fonctionnalité de débogage avec retour en arrière d'IntelliTrace, initialement fournie dans Visual Studio 2017 version 15.5, est désormais prise en charge pour le débogage des applications .NET Core. Rappelons que cette fonctionnalité prend automatiquement un instantané de votre application à chaque point d'arrêt et étape du débogueur, et vous permet de revenir aux étapes ou aux points d’arrêt précédents et de voir l’état de l’application comme elle était avant. Pour l'activer, accédez à Outils > Options > Paramètres IntelliTrace, puis sélectionnez Événements et instantanés IntelliTrace.

Pour les développeurs C++, il faut savoir que dans cette préversion de Visual Studio, Microsoft étend la déduction d'arguments template pour les fonctions aux constructeurs de classes template, en conformité aux normes C++. C'est-à-dire que lorsque vous construisez une classe template, vous n'avez plus besoin de spécifier les arguments. En ce qui concerne l'analyse de code, C++ Core Check fait maintenant partie de l'ensemble d'outils par défaut pour l'analyse de code natif. Chaque fois que l'analyse de code est exécutée sur un projet, un sous-ensemble de règles est activé à partir de C++ Core Check en plus des règles recommandées par défaut. Cette préversion vient aussi avec la prise en charge de la compilation parallèle pour les projets Linux, ce qui peut améliorer considérablement les temps de compilation. On peut encore citer, entre autres nouveautés côté C++, le support de ClangFormat. Comme avec EditorConfig, vous pouvez utiliser ClangFormat pour formater automatiquement votre code au fur et à mesure que vous tapez.

Visual Studio 2017 version 15.7 Preview 1 offre également une meilleure gestion des environnements Android et iOS et une mise à jour des outils pour les projets Universal Windows Platform. Il faut également préciser qu'il s'agit ici du premier ensemble de fonctionnalités prévues pour la version 15.7 de l'EDI de Microsoft. D'autres nouveautés importantes pourraient donc débarquer dans les prochaines préversions.

Source : Blog Microsoft

Et vous ?

Utilisez-vous Visual Studio comme EDI ? Pourquoi ?
Que pensez-vous des nouveautés et améliorations annoncées ici ?
Qu'attendez-vous de la prochaine mise à jour de Visual Studio ?
8  0 
Avatar de beekeep
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/10/2017 à 19:32
Du coup il fait du WinDev
6  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/10/2017 à 13:32
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Ce que j'en pense ? C'est que toutes ces nouveautés qui sortent tous les 6 mois (si ce n'est pas trois mois) sont devenues impossible à suivre si on n'est pas prof d'anglais, option informatique.
D'un autre côté c'est un outils à destination des développeurs. Qui généralement sont suffisamment familiarisés avec l'anglais pour comprendre les concepts. Pour ma part, je me considère comme une bille en anglais et pourtant je comprend la majeur partie de la doc...
5  0 
Avatar de sebbod
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/11/2016 à 15:47
Citation Envoyé par Spleeen Voir le message
En soit, je ne vois pas grand changement :

  • Inttellisense, ils en parlent à chaque fois. LA fonctionnalité phare et merveilleuse de VS. Mais enfin bon elle évolue peu.
  • On nous promet toujours moins d'embonpoint, mais l'installation est toujours une des plus lentes et des plus demandeuses qui soit (comme SQL Server...)
  • Une interface qui n'évolue pas dans le design, toujours bloqué à du Win32 de ce coté... avec les lenteurs des langages interprétés.


Disons que, du reste, ça avance... lentement mais surement. La concurrence elle ne traîne pas.
"avec les lenteurs des langages interprétés" : Pour ta gouvernante (<- blague de la tour Montparnasse infernal - Eric et Ramzy - oui je site les auteurs car la culture c'est important ) presque tous (sauf si tu écris directement en langage processeur) les langages sont interprétés, même l'assembleur oui oui lui aussi convertit ces mnémoniques en langage machine).
Long et semé d’embûche est le chemin de la connaissance jeune padawane . Tiens un peu de lecture ça peux pas faire de mal : http://www.developpez.net/forums/d59...ions-debutant/

(pendant que tu liras tu écriras pas )

"Inttellisense" : J'en ai tester plusieurs (Eclipse, NetBeans, Toad, etc...) aucune n'est aussi bien que celle de visual studio donc si tu as des arguments pour expliquer pourquoi elle evolue peu je suis lecteur car au lieu de rabaisser tu ferais mieux de construire

merci au plaisir de te lire dans un élan de construction
5  1 
Avatar de François DORIN
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 18/08/2017 à 8:12
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
je me demande pourquoi est finie l'époque où on pouvait télécharger la nuit un gros iso et l'installer nasodigitalement et rapidement le jour suivant.
Visual Studio est en environnement qui s'est tellement enrichie en fonctionnalités ces dernières années que le media d'installation complet nécessiterait 40Go. Difficile de toute faire tenir sur un ou deux DVD !

Par contre, on utilise rarement toutes les fonctionnalités. C'est pourquoi Microsoft a beaucoup travaillé sur l'aspect modularité de l'installation avec Visual Studio 2017. Donc, maintenant, au lieu d'avoir une pléthore d'images ISO pour chaque configuration (ce qui est difficilement faisable en plus), Microsoft fourni un installeur qui s'occupe d'afficher la liste des modules disponibles et les installer.

Ce que peut savent par contre, c'est qu'il est possible d'utiliser cet installeur afin de récupérer les fichiers pour une installation hors-ligne (par exemple, pour installer Visual Studio sur plusieurs poste sans avoir à tout retélécharger à chaque fois ou lorsque la qualité du réseau n'est pas terrible).

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
# Téléchargement des fonctionnalités pour le développement d'application de bureau .NET et web .NET
vs_community.exe --layout c:\vs2017layout --add Microsoft.VisualStudio.Workload.ManagedDesktop --add Microsoft.VisualStudio.Workload.NetWeb --add Component.GitHub.VisualStudio --includeOptional --lang fr-FR

# Installation 
c:\vs2017layout\vs_community.exe --add Microsoft.VisualStudio.Workload.ManagedDesktop --add Microsoft.VisualStudio.Workload.NetWeb --add Component.GitHub.VisualStudio --includeOptional
Autre avantage de cet installeur hors-ligne : il est possible de mettre à jour simplement les fichiers d'installation hors-ligne en ré-exécutant simplement la commande.

Enfin, l'installation hors-ligne fonctionne sur le principe d'un cache hors-ligne. C'est-à-dire que si une fonctionnalité n'est pas dans le cache, elle sera automatiquement téléchargée si nécessaire.
4  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/10/2017 à 16:35
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Ce que j'en pense ? C'est que toutes ces nouveautés qui sortent tous les 6 mois (si ce n'est pas trois mois) sont devenues impossible à suivre si on n'est pas prof d'anglais, option informatique. De plus aucune doc n'est téléchargeable il faut se taper en ligne une doc en anglais. Au moins pour la version 2012 on pouvait récupérer une doc en français sous la forme d'un iso. Pour ceux qui, comme moi, ont une connexion rampaterre et ne verrouille pas celle-ci uniquement pour voir la doc Microsoft ça devient inutilisable. Alors on reste sur des "veilles" techniques éprouvées et les nouveautés vous passe quelque peu au-dessus de la tête. Plus rien de pédagogique, les tutoriels n'existent plus (ou ont 5 ans de retard, il n'y a qu'à voir sur ce site). On vous balance la sempiternelle usine à gaz Adventure Works même si vous n'êtes qu'un apprenti plombier.

Pareils pour les livres, ils n'existent plus, le dernier en date que j'ai bien aimé, c'est celui de John Sharp (Visual C# 2010) très pédagogique et parfaitement traduit (alors que la plupart des ouvrages "traduits" vous balancent les exemples en anglais) par Dominique Maniez.

Je finis par me demander si la carence en développeurs n'est pas réelle faute de candidats.
franchement, un dev qui as du mal avec l'anglais va pas aller loin ....
4  0 
Avatar de François DORIN
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 18/08/2017 à 19:37
Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
Ok, merci pour ces précisions. Par contre, devoir installer tous les SDKs avec toutes les docs et pour toutes les plateformes, je n'appelle pas ça des fonctionnalités mais un grave problème de conception.
Justement, il n'est pas nécessaire de tout télécharger. Juste ce dont on a besoin
3  0 
Responsable bénévole de la rubrique Microsoft DotNET : Hinault Romaric -

Partenaire : Hébergement Web