FAQ .NETConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 5, nombre de questions : 57, dernière mise à jour : 30 mars 2017 

 
OuvrirSommaireLa migration vers .NET

Non, .Net est une plate-forme de développement pour tous types d'applications. Si vous voulez faire une application Windows avec .NET, vous pourrez profiter de toutes les nouveautés qu'offre le Framework .NET. Par contre, si vous souhaitez faire du développement web, vous serez forcément séduit par les fonctionnalités qu'offre la plateforme .NET, notamment les webservices et ASP.NET.

Créé le 15 octobre 2002  par leduke

En fait, difficile à dire... Tout d'abord celà dépend de l'IDE : Visual Studio .NET est plutôt une uzine à gaz et nécessite un machinne un peu plus puissante que si vous développez sous WebMatrix ou SharpDevelopp. Microsoft recommande un processeur cadencé à 600Mhz avec 128 Mo de RAM, mais la configuration minimale est un 450 avec 64 Mo de RAM. De plus si vous faites du développement web, vous utiliserais moins de ressources que si vous faites du développement windows. Une discution est en cours sur le forum, ou vous pourrez profiter de l'éxpérience de nos visiteurs.

Mis à jour le 11 septembre 2007  par neo.51

Oui, deux versions différentes de Visual Studio peuvent cohabiter sur la même machine. Cependant Microsoft recommande d'installer les versions de la plus anciennes à la plus récentes.

Mis à jour le 11 septembre 2007  par neo.51, Jérôme Lambert

Oui, les composants COM sont accessibles à partir du Runtime .NET au travers d'un Wrapper nommé Runtime Callable Wrapper (RCW). Ce Wrapper transforme les interfaces COM exposées par le composant COM en interfaces compatibles .NET. Pour les interfaces de type OleAutomation, la RCW peut être générée automatiquement à partir d'une librairie de type (.TLB). Pour les interfaces qui ne sont pas compatibles OleAutomation, il sera nécessaire de développer une RCW particulière qui manuellement établira la liaison entre les types exposés par l'interface COM et ceux compatibles .NET.

Créé le 15 octobre 2002  par leduke

Oui, les composants .NET sont accessibles à COM au travers d'un Wrapper nommé COM Callable Wrapper (CCW). Le principe est similaire à celui évoqué dans la précédente question mais fonctionne dans le sens inverse. Dans le cas où le Wrapper ne peut pas être automatiquement généré avec les outils de développement .NET, ou si le comportement observé est inadéquat, alors un Wrapper CCW spécifique doit être développé. A noter, que pour qu'un composant COM puisse voir un composant .NET, celui-ci doit être enregistré dans la base de registre.

Créé le 15 octobre 2002  par leduke

Non COM/DCOM/COM+ n'est pas encore mort, une couche d'interopérabilité est d'ailleurs fournie par Microsoft afin d'assurer la compatibilité avec ces anciennes technologies. Les applicatifs vont évoluer et il est probable que progressivement ils ne fassent plus appels directement à ces couches COM/DCOM ou COM+ mais se contentent d'intégrer l'existant dans leurs nouvelles applications grâce à cette couche d'interopérabilité .NET/COM.

Créé le 15 octobre 2002  par leduke

Oui, grâce au projet Mono, il est possible de développer sur les systèmes d'exploitations Linux, Unix, MacOSX, Solaris, FreeBSD, OpenBSD, NetBSD avec les versions 1.0, 1.1, 2.0, 3.0 et 3.5 (en version expérimentale jusqu'à présent).

Créé le 11 septembre 2007  par Jérôme Lambert

Lien : Le site officiel du projet Mono

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2009 La rubrique Dotnet Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.