FAQ ASP.NET / Delphi.NETConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 15, nombre de questions : 90, dernière mise à jour : 22 septembre 2007 

 
OuvrirSommaireADO.NET

Leduke nous parle d'ADO.NET et de la connexion à une base de données dans son article : ADO.NET : Connection, Command et DataReader.

Créé le 12 octobre 2003  par neo.51

Lien : Utiliser l'objet connection pour se connecter à une base de données
Lien : ADO.NET : Connection, Command et DataReader.(l'article complet)

Il y a en fait 2 moyens de récupérer les données d'une requête :
On les récupère sous forme de flux en lecture seule, en avant seulement, à l'aide d'un datareader.
On les stocke en mémoire dans une structure appelée dataset, facilitant ainsi l'ajout, la mise à jours et la suppression des données.

Que vous utilisiez l'une ou l'autre des méthodes, leduke a rédigé 2 excellents articles qui vous permettront de récupérer les données résultantes d'une requête.

Créé le 12 octobre 2003  par neo.51

Lien : Les objets DataAdapter et Dataset dans ADO.NET
Lien : ADO.NET : Connection, Command et DataReader

Dans une application on a toujours besoin de sauvegarder des variables globales qui pourront être réutilisées à tout moment par l'application. Le stockage des variables globales dans le fichier web.config est la solution la plus simple . Prenons l'exemple du stockage d'une chaîne de connexion dans le fichier web.config. dans le fichier web.config

 
Sélectionnez

					<appSettings>
					<add key="ConnectionString"
					value="Provider=Microsoft.Jet.OLEDB.4.0;Data Source=c:\Inetpub\wwwroot\bornes\charentes.mdb;" />
					</appSettings>
				

pour récupérer la chaîne de connexion :

 
Sélectionnez

					private connection : System.Data.OleDb.OleDbConnection ;

					procedure TWebForm1.Page_Load(sender: System.Object; e: System.EventArgs);
					begin
					connection := System.Data.OleDb.OleDbConnection.Create() ;
					connection.ConnectionString = configuration.AppSettings('ConnectionString') ;
					end ;
				

Note : Il existe d'autres moyens pour stocker des variables globales. Par exemple les sessions utilisateurs pour jouer sur des variables qui dépendent des utilisateurs et leur paramètrer une durée de vie. Pour les chainnes de connections, si vous avez un mot de passe et un ID dans la chaîne, il est conseillé de stocker cette variable dans la base de registre pour des raisons de sécurité (il est plus facile pour un hacker du lire un fichier sur le serveur, qu'une valeur dans la base de registre du serveur). Le stockage de variables globales "sensibles" dans la base de registre n'est possible qu'avec le framework.NET 1.1

Créé le 28 novembre 2004  par neo.51, bodbod

Lien : Quelles nouveautés dans ASP.NET 1.1

Les drivers MySQLDrivers permettent de se connecter à une base MySQL via des drivers natifs plus performants que ODBC.

Tout d'abord téléchargez MySQLDrivers
Il faut ensuite faire référence à la DLL MySQLDriverCS.dll :

Sous Visual Studio : menu projet => ajouter référence

Sous C#Builder : fenêtre de projet => REFERENCES => Click droit ajouter référence

Sous Delphi.NET : Projet => Ajouter référence

Voici la syntaxe pour la chaîne de connexion à une base de données MySQL :

 
Sélectionnez

					uses MySQLDriverCS ;

					var conn : MySQLConnection ;

					conn := MySQLConnection.Create( MySQLConnectionString.Create('le_nom_du_serveur','le_nom_de_la_base_de_données',
					'le_login', 'le_password').AsString ) ;
				
Créé le 28 novembre 2004  par neo.51, CyKloNe , bodbod

Pour fusionner 2 DataTables, il faut les inclure dans un DataSet :

 
Sélectionnez

					var dt1 , dt2 : DataTable ;
					ds  : DataSet ;

					dt1 := DataTable.Create('Test') ;
					dt2 := DataTable.Create('Test') ;
					ds  := DataSet.Create() ;
					ds.Merge(dt1) ;
					ds.Merge(dt2) ;
				

ds.Table(0) représentera la table fusionné. Pour fusionner 2 DataTables il faut qu'elles aient le même nom, sinon une nouvelle table est ajoutée au DataSet.

Cette utilisation de la fonction merge du DataSet est décrite ici décrite de manière simpliste pour l'utilisation la plus courante qui en est faite. Pour plus de détail sur cette fonction reportez-vous au cours d'ADO.NET.

Créé le 28 novembre 2004  par bidou, bodbod

Lien : Cours d'ADO.NET

Voici un exemple ou l'on crée et on remplit un DataTable en code-behind

 
Sélectionnez

					var tuple : DataRow
					table : DataTable
					col1 , col2: DataColumn ;

					tuple := DataRow.Create() ;
					table := DataTable.Create() ;
					col1  := DataColumn.Create('Col1', GetType(System.Double) ) ;
					col2  := DataColumn.Create('Col' , GetType(System.String) ) ;

					// on ajoute les colonnes à la datatable
					table.Columns.Add(col1) ;
					table.Columns.Add(col2) ;

					// on crée un rows
					tuple := table.NewRow();

					// on le remplis
					tuple.Item(0) := 1 ;
					tuple.Item(1) := 'Première tuple de mon datatable' ;

					// on l'ajoute à la table
					table.Rows.Add(tuple) ;

					// on crée un rows
					tuple := table.NewRow() ;

					// on le remplis
					tuple.Item(0) := 2 ;
					tuple.Item(1) := 'deuxième tuple de mon datatable' ;

					// on l'ajoute à la table
					table.Rows.Add(tuple) ;
				
Créé le 28 novembre 2004  par neo.51, bodbod

Lien : Cours d'ADO.NET

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2009 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.